Les nectars de Maya

Les délices et passions au coeur de ma ruche

dimanche 03 décembre

J'veux pas manger du chaaaaat!

Avant tout je tiens à vous rassurer, Maya va bien! La preuve par l'image:maya__1_

Néanmoins vous avez bien lu "J'veux pas manger du chaaaaat!". Et oui, hier soir nous avons mangé du lapin et pour moi le lapin est indissociable d'une petite anecdote familiale que je viens partager avec vous avant de vous parler de mon lapin.

C'est donc l'histoire d'un petit garçon, en vacances chez sa marraine et son cousin...jusque là tout va bien. Seulement voilà le cousin en question décide de faire une petite "blague" et raconte que ce jour là à table, ils mangeraient du chat!!!
Horreur et catastrophe pour le petit garçon qui lorsqu'il se retrouve avec un morceau de lapin dans l'assiette imagine le pire!! Vous imaginez bien que ce jours là il n'a rien pu avaler et que ce qui pouvait sortir de sa bouche était "j'veux pas manger du chaaat"!

Le petit garçon en question était mon papa qui, depuis, est réconcilié avec le lapin...néanmoins cette anecdote le poursuit encore!

Pour revenir à nos moutons lapins, voici un plat né d'un beau partage puisque je l'ai réalisé avec les épices d'Emilie et les conseils d'Esther et de Gourmandises, et que je l'ai accompagné du délicieux chutney de Lauriane.

lapin


Cuisse de lapin au Zaatar et racines rôties.
Pour deux personnes:
- 1 cuisse de lapin (voire deux selon la taille et l'appétit)
- Zaatar (mélanger une quantité égale de thym et de sésame grillé à une demie-dose de sumac)
- vinaigre de cidre
- huile d'olive
- 2 panais
- 2-3 carottes
- 1 oignon rouge
- sel, poivre, fleur de sel au cumin

--> Frotter le lapin avec le vinaigre et du sel. Laisser reposer 1/2 heure au frais.
      Enduire de Zaatar et laisser reposer 3/4 heure.
     Émincer l'oignon et en déposer la moitié dans un plat à gratin, poser le lapin dessus, verser un trait d'huile d'olive et enfourner à 180°C pour 30 mn environ.
    Éplucher les légumes, les mettre dans une casserole d'eau froide, porter à ébullition puis égoutter. Les couper en bâtonnets puis disposer dans un plat avec le reste de l'oignon rouge.  Verser un trait d'huile d'olive et enfourner pour 30 mn.
     Parsemer de fleur de sel au cumin et donner un tour de moulin à poivre au moment de servir.

Comme je vous le disais avec le chutney c'est un régal!: assiette

   

Posté par mayacook à 15:28 - Nectars salés - Commentaires [9] - Permalien [#]

Commentaires

    l'idee de mettre du zaatar me seduit !!

    Posté par salwa, dimanche 03 décembre à 17:28
  • quel travail d'équipe!! toutes ces bloggeuses t'ont permis de réaliser une recette bien tentante et originale!

    Posté par alhya, dimanche 03 décembre à 20:28
  • C'est trop bon le chat! Heu... je veux dire le lapin!

    Posté par Mitsuko, lundi 04 décembre à 13:45
  • Petite je nourrissais les bébés lapins au biberon, depuis je refuse de manger du lapin!!!

    Posté par sylvieaa, lundi 04 décembre à 14:22
  • Mais c'est très bon le chat Si ma coloc voit ça, elle m'étripe... J'adore les chats donc pas de soucis. J'aime beaucoup ta recette et ta présentation, bravo !!!

    Amitiés
    Claude

    Posté par Claude-Olivier, mardi 05 décembre à 11:24
  • Une vraie co-production cette recette. Pas de lapin chez les marins, je te rappelle, mais j'ai bien vu que mes deux grand-pères en ont élevé une fois à la retraite de la marine, alors tant pis pour le chat, je n'en connaîtrai jamais le goût ...

    Posté par Patrick CdM, mardi 05 décembre à 16:40
  • Moi non plus, je veux pas manger du chat. Du lapin, oui, mais pas de chat.

    Posté par Tarzile, mercredi 06 décembre à 16:34
  • ca fait plaisir

    Posté par emilie, mercredi 06 décembre à 20:53
  • Moi, j'ai une anecdote semblable mais avec une autre bestiole. Un jour, en classe de neige, un copain a annoncé à la tablée entière qu'il avait surpris une conversation entre les cuisinières et que, comme elles étaient un peu justes en nourriture, elles nous serviraient ce soir- là des steaks hâchés...de rat !!! Evidemment, les plats sont repartis pleins, je n'ai plus mangé de steak hâché pendant des années. Aujourd'hui encore... l'idée me traverse l'esprit quand j'en ai un dans mon assiette, surtout quand il est un peu sec comme ceux qu'on mangeait là- bas. ..
    Mais le lapin, j'aime ça, et le sumac, j'adore !!! Alors, ta recette, je te la prends.
    A bientôt
    hélène

    Posté par hélène (Cannes), vendredi 08 décembre à 08:23

Poster un commentaire