Les nectars de Maya

Les délices et passions au coeur de ma ruche

jeudi 08 mars

Rencontre au sommet: Crète-Oisans

C'est marrant comme certains plats sont si étroitement liés à des souvenirs que leur simple évocation nous y replonge immédiatement. Ainsi il y a quelques semaines, lorsque Patrick a publié une recette aux oursins, je me suis revue quelques années en arrière assise au soleil sur un rocher rouge à déguster des oursins tout juste sortis de l'eau.... Pour la recette d'aujourd'hui, pas d'oursin, mais une bonne dose de souvenirs.

Je sais que la plupart d'entre vous ne comprendrons pas ce que je vais dire car vous avez passé un week end printanier (à tel point que des abris se mettent à pousser dans les jardins) mais nous, à la jolie pointe ouest c'était encore l'hiver avec la pluie et le vent...bref tout ça pour dire que nous avions sûrement un grand besoin de soleil car nous nous sommes pris d'une folle envie de salade grecque. L'envie a été comblée mais, malgré les beaux et chauds souvenirs que cela a fait remonter, le besoin de chaleur était toujours présent. Qu'à cela ne tienne, je garde la fêta, les tomate et les olives pour le soleil et même tout ça à un autre souvenir ...toujours estival...mais montagnard celui-là:

c'était il y a deux ans, après un séjour en Corse où la température ne descendait jamais en dessous de 24, nous sommes rentrés passer quelques jours à Grenoble. Là, nous en avons profité pour faire le plein de montagne (et oui, c'est chouette la mer mais les racines sont là quand même!): nous voilà partis pour un week end à Vaujany, au programme: marche, et pique nique à quelques mètres des marmottes, petit coucu aux chamois à la jumelle, ramassage de myrtilles en descendant...bref la totale... le bonheur!

Seulement voilà, si j'ai insisté sur la température de la Corse se n'est pas pour rien: au plus haut point de notre balladeganefles en montagne le vent soufflait et la température ne dépassait pas les 5°C....dur dur le contraste!!!

Le soir, nous nous sommes remis et réchauffés avec un plat typique de l'Oisans:les ganèfles (merci Maud!). Les ganèfles sont des sortes de gnocchis faits avec des pomme de terres crues râpées, égouttée puis mélées à des oeufs et de la farine. Cette pâte est ensuite pochée cuillérée par cuillérée et généralement gratinée avec des oignons, et du fromage.

Hier soir, j'ai donc réuni ces deux souvenirs dans un gratin où les ganèfles, recouvertes de fêta et olives reposaient sur un lit de courgettes à la tomate. Bien que tout cela ai été fait à vue d'oeil, j'ai essayer de faire attention aux proportions pour vous en donner une idée:


gratin_ganefles




Gratin de ganèfles à la crétoise

Pour 2
- 4 petites pommes de terre
- 1 oeuf
- 2-3 cuillère à soupe de farine
- 2 petites courgettes
- 1 petite boîte de tomates pelées
- sel, piment de Cayenne, 4 épices, bicarbonate, herbes de provence
- 1 oignon
- 125g de fêta
- quelques olives noires

--> Éplucher les pommes de terre et les râper finement puis les presser dans vos mains pour en extraire l'eau.
      Mettre dans un saladier, ajouter un oeuf et suffisamment de farine pour obtenir une pâte collante.
--> Émincer un oignon, le faire revenir et ajouter les courgettes coupées en 4 et en tronçons de 2 cm. Faire dorer puis ajouter les tomates, le sel, le bicarbonate, les herbes, une pointe de 4 épices et du piment. Laisser réduire 20 mn puis verser dans un plat à gratin.
--> Faire bouillir de l'eau, former des petites quenelles avec deux cuillères à café et faire pocher. Elles sont cuites quand elles remontent à la surface.
     Disposer les ganèfles sur les courgettes, ajouter la fêta écrasée puis des rondelles d'olives.
     Passer au four 20 mn à 180°C

Posté par mayacook à 15:04 - Nectars salés - Commentaires [12] - Permalien [#]

Commentaires

    hmm, il doit etre délicieux ce gratin, j'ai jamais essayé avec de la pomme de terre!

    Posté par leonine19, jeudi 08 mars à 15:56
  • Ce doit être délicieux, j'avoue ne pas connaître.

    Posté par hélène, jeudi 08 mars à 18:23
  • Hmmm ! Ca a l'air vraiment bon ! C'est marrant, je ne connaissais pas du tout les ganèfles !
    Ta recette et le texte qui l'accompagne se prêtent tout à fait au petit jeu que j'avais lancé il y a quelques mois ici : http://popottemania.blogspot.com/2006/09/gourmandises-bi-rgionales-vous-de-crer.html
    Je le note, si tu veux bien...

    Posté par marie, jeudi 08 mars à 19:28
  • Cuisine fusion, don... c'est totalement inconnu pour moi les ganèfles!

    Posté par mamina, jeudi 08 mars à 19:33
  • Je ne connaissais pas du tout, n'étant pas du sud (c'est le moins qu'on puisse dire). les beaux jours arrivant, ta recette va faire fureur dans ma cuisine

    Posté par Lisanka, jeudi 08 mars à 19:42
  • Quelle belle recette originale, je la retiens car il faut absolument l'essayer ! hum !

    Posté par senga50, jeudi 08 mars à 22:27
  • Si c'est crêtois , alors ca doit me plaire

    Posté par nuage de lait, jeudi 08 mars à 23:24
  • Je ne connaissait pas les ganèfles,merci de nous les faire découvrir!
    Merci de ton gentil commentaire sur mon blog!

    Posté par izou, vendredi 09 mars à 15:20
  • Totalement inconnues pour moi aussi les ganèfles...Cela doit être bon et cela fait un plat bien équilibré!

    Posté par Chris, vendredi 09 mars à 16:48
  • J'adore ta recette. Cela ressemble quelque peu a une recette de ma grand-mere alsacienne, sauf que la recette utilise de la semoule...Cela a l'air fort bon, il faudra que j'essaie tes ganefles!

    Posté par Lolotte, vendredi 09 mars à 23:14
  • huuuuuuuuuuuuum!!!!!!!!!!

    que ça doit être boooon!! bises micky

    Posté par mickymath, samedi 10 mars à 00:34
  • je n'en avais jamais entendu parler des ganèfles, ça a l'air très bon !

    Posté par Cathy, samedi 10 mars à 15:08

Poster un commentaire